Réversion

  • Partager l'article

En cas de décès, une partie de la retraite de la personne défunte peut être versée, sous certaines conditions, au conjoint survivant et aux éventuels ex conjoints. C’est le principe de la réversion. La pension de réversion bénéficie aux couples qui ont été mariés.

Tous régimes confondus, 4,4 millions de personnes étaient titulaires d’une pension de réversion au 31 décembre 2015 (DREES 2017), en hausse de 6% par rapport à 2008. Les femmes, plus souvent veuves, représentent 89% des bénéficiaires.

Le calcul du montant de la réversion, tout comme ses conditions d’attribution, varient selon les régimes de retraite. Il existe en tout 13 types de réversion au sein des 42 régimes de retraite.

Cette situation conduit à de nombreuses injustices et une différence de traitement inéquitable selon les régimes auxquels la personne défunte a été affiliée. La création d’un système universel de retraite nécessitera de mettre en place un socle de règles communes qui définiront les modalités de calcul et les conditions d’attribution de la pension de réversion pour l’ensemble des Français.